City Hall

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - dimanche 12/03/2017
11 h - 19 h

Catégories


index City Hall est un jeu de rôle adapté de la série manga du même nom. La période de jeu choisie n’est pas tout à fait la même cependant : chronologiquement parlant, les événements du JdR sont antérieurs à ceux du manga.

Le monde de City Hall est le nôtre et même si des personnages célèbres et des faits marquants se retrouvent dans City Hall, le monde a changé au XVIIe siècle, lorsque l’écriture est devenue un outil d’une puissance incroyable. Les écrivains pouvaient voir ce qu’ils écrivaient prendre vie. Ont suivi des années dorées où l’humanité était aidée par les papercuts, les créations des écrivains. Ceci jusqu’à ce que des esprits retors décident d’utiliser leurs créatures pour faire la guerre. La Grande Guerre a éclaté trop peu de temps après ce Nouvel Âge d’Or. Les papercuts, les créations des écrivains, d’abord perçues comme une bénédiction, se sont révélées être aussi de puissantes armes et créatures de guerre. La grande guerre dans laquelle les nations se lancèrent dura presque un demi-siècle et se révéla meurtrière. Lorsqu’elle prit fin, les écrivains furent traqués et exécutés, le papier fut mis au feu. Tout le papier.

Le monde a continué d’évoluer en oubliant le papier et l’écriture et la transmission du savoir est devenue principalement orale. En 1850, le monde a continué sa route et une technologie mêlant électricité, vapeur, charbon, mécanique, prédomine. Malgré tout, à Londres, une organisation chargée de veiller à ce que les papercuts et les écrivains ne soient plus jamais un péril pour la famille royale et le monde continue d’agir, Nostromo. Les personnages des joueurs sont des agents de Nostromo, chargés de traquer les écrivains et de détruire tout livre ou toute utilisation de papier envisageable. Nostromo, pour être une force d’intervention efficace et implacable face aux écrivains hors-la-loi, dote chacune de ses équipes d’écrivains. Nostromo recrute principalement ses agents chez les petites-gens ; les repris de justice et les écrivains sont à la Peel Tower, les autres sont logés et nourris en ville, dans des bâtiments tenus secrets.

Le narrateur peut joindre la réalité des personnages historiques à la fiction, mêlant les scientifiques célèbres à cette ambiance propre à City Hall où l’écrit n’existe plus. Les missions que vont vivre les personnages vont donc être variées, H.G Wells pouvant croiser Frankenstein ou Tom Sawyer et des vampires…