Ecryme

Carte non disponible

Date/heure
Date(s) - dimanche 24/03/2019
11 h - 19 h

Catégories


EcrymeEcryme est un jeu de rôle français de Mathieu Gaborit et Guillaume Vincent, dont l’univers est aussi le cadre de deux romans de Mathieu Gaborit, Les rives d’Antipolie (1997) et Revolutsyia (1997), plus tard rassemblés en un seul volume titré Bohême.

L’univers relève du “steampunk” (de la science-fiction dans une société semblable à l’Europe du XIXième siècle).: la science et la technologie sont au niveau de la fin du XIXe siècle, certaines inventions dépassent ce niveau technologique mais sont basées sur des principes verniens, une pseudo science à base de vapeur et autre essence d’écryme. C’est aussi un univers post-apocalyptique : un cataclysme inexpliqué a recouvert jadis le monde d’une substance corrosive, l’Ecryme, à laquelle ne résistent que la roche, le verre et le métal. L’humanité lutte âprement sur les rares terres émergées pour assurer sa survie quotidienne. Les Cités sont reliées entre elles par de gigantesques ponts de pierre, longs de plusieurs centaines de kilomètres : les traverses. À part ces traverses et la voie des airs (dirigeables et quelques proto-avions pour les plus téméraires), il est impossible de voyager d’une ville à l’autre. Les moyens de production sont aux mains de grands groupes, les Compagnies, et les gouvernements (chaque ville est indépendante) sont un mélange de monarchies et de démocraties. Le prolétariat est agité de pulsions révolutionnaires, et les aspects politiques tiennent une place non négligeable dans le jeu. Sur les traverses, entre les relais de poste et les gares de chemins de fer, règne la loi du plus fort. Les Seigneurs Traversiers sont les derniers vestiges d’une époque féodale révolue. La technologie, sévèrement contrôlée par les Loges, est plus ou moins celle du XIXième siècle, assez proche de ce que l’on peut trouver dans les romans de Jules Verne. Enfin, sans déflorer trop le sujet, l’on peut ajouter que l’Ecryme n’est pas une simple substance corrosive, mais semble receler des propriétés plus ou moins magiques. Et puis certains habitants de ce monde (les Céphales) ont des pouvoirs étranges…

Les héros de cet univers sont de toutes sortes : scientifiques audacieux, syndicalistes anarchistes, bourgeois aisés, vagabonds vivant sur les traverses, pilotes de dirigeables…